L’intelligence spirituelle, c’est l’art de penser

Ce que vous vivez dépend totalement des pensées que vous choisissez de générer et d’activer. Choisir ses pensées, c’est choisir les graines de ses actions, c’est choisir sa destination. Si les études classiques permettent de développer des capacités intellectuelles, elles sont loin d’initier à tous les secrets et pouvoirs que recèle la pensée.

Parfois vous êtes là, tranquillement assis. Vous voulez vous concentrer, mais vous êtes distrait par le passé ou inquiet pour l’avenir. Vous êtes tout, sauf présent dans l’instant. De fait, les pensées sont aussi volatiles que du mercure et les maîtriser est sans doute l’art le plus difficile.

La méditation est l’une des façons d’agir sur ses pensées. Il ne s’agit pas d’arrêter de penser, c’est impossible : rien que le fait de vouloir arrêter de penser est déjà une pensée. Il s’agit plutôt de ralentir progressivement ses pensées, puis de choisir ses pensées. Et puis soudain, dans un espace vide entre deux pensées, une fenêtre par laquelle l’esprit peut s’envoler, une dimension de pur silence où il peut flotter confortablement au-delà du temps…

L’esprit est un cheval fou qui peut s’apprivoiser

Mais si le cheval sauvage de votre esprit revient à la charge et vous verse dans la boue des vicissitudes ou des pensées non choisies, vous avez deux façons de l’apprivoiser :

  • A la cravache, et là vous obtenez un cheval au poil triste et à l’échine courbée. Apparemment soumis, il surveille de près la première opportunité de vous renverser à nouveau.
  • Avec des carottes d’amour et de doux murmures à l’oreille. Et vous voici avec un compagnon de route obéissant, fidèle, caracolant joyeusement, ou marchant paisiblement au pas, selon votre bon vouloir.

L’intelligence spirituelle, c’est avoir en main les rênes de votre esprit

C’est imprimer à votre esprit des impulsions qu’il suit avec plaisir et efficacité.

La Bhagawad Gita parle d’un mantra qui discipline l’esprit et éloigne les pensées qui privent de l’énergie positive : manmanabhav, relier son esprit à l’Un. Dans l’exercice de la méditation, cela revient à ramener sa pensée vers son objectif de pensée, chaque fois qu’elle s’en éloigne.
Patiemment.
Inlassablement.

L’esprit vagabonde sans arrêt au cours de la méditation, même après des années de pratique, car l’esprit aime caracoler et la vacuité lui donne la peur du vide. De plus, les émotions ont un caractère addictif. Mais, avec amour et concentration, ramenez chaque fois la pensée vers votre destination et c’est gagné : vous y êtes !

Les pensées, ça se choisit

Asseyez-vous tranquillement et rappelez à vous le souvenir d’un moment très agréable de votre vie : un coucher de soleil grandiose, un tapis de fleurs au printemps, un échange harmonieux… Fixez cette image dans votre esprit et faites-en l’expérience. Les sentiments que vous ressentez à cette évocation sont réels. Vous avez simplement recréé dans votre esprit, sans effort, une image qui a déclenché́ des sentiments que vous avez pu ressentir.

A l’inverse, supposons que vous créez une pensée de colère :§  Elle influence vos sentiments et vous donne de la peine.§  Elle influence votre corps et peut provoquer une maladie psychosomatique.§  Elle atteint votre entourage et peut créer du conflit.§  Elle rayonne dans l’environnement et affecte l’atmosphère.§  Elle s’accumule avec d’autres pensées et amplifie la conscience collective qui génère guerres et conflits…

La pensée est un outil de précision

En réalisant que l’esprit est une machine à penser, vous pouvez pénétrer de plus en plus profondément dans les strates de la pensée consciente, pour atteindre les strates des sentiments, des intentions, puis de la conscience pure. C’est à ce niveau profond que vous pouvez créer des pensées nobles, efficaces :

  • Portez un regard conscient sur ce qui se passe dans votre esprit.
  • Observez la qualité́ de vos pensées.
  • Sélectionnez celles que vous souhaitez activer.

Vous en avez la capacité. Vous en avez la responsabilité.

L’histoire des deux loups

Voici une petite histoire qui démontre la puissance de nos pensées:

Un vieil indien Cherokee raconte à son petit-fils l’histoire des deux loups :
– Mon fils, il y a une bataille entre deux loups à l’intérieur de toi, comme en nous tous.
L’un est le Mal. C’est la colère, l’envie, la jalousie, la tristesse, le regret, l’avidité, l’arrogance, la honte, le rejet, l’infériorité, le mensonge, la fierté, la supériorité, l’égo.
L’autre est le Bien. C’est la joie, la paix, l’amour, l’espoir, la sérénité, l’humilité, la gentillesse, la bienveillance, l’empathie, la générosité, la vérité, la compassion, la foi.
Le petit fils reste songeur un instant, puis demande à son grand-père :
– Mais lequel des deux loups sera le plus fort ?
Le vieux Cherokee répond :  Celui que tu nourris.

Coffret Esprit es-tu làL’intelligence spirituelle fait l’objet d’un jeu de Marie Edery : Esprit es-tu là ? qui propose de puiser en soi la force de faire face à ses défis et devenir ainsi le héros de sa vie.

Vous ne pouvez pas toujours changer les situations ni les autres personnes. La seule chose que vous pouvez modifier, c’est vous-même et la perception que vous avez des situations.

La vie devient alors un jeu dont vous êtes le héros, avec la distanciation salutaire qu’implique cette conscience.

Le jeu Esprit es-tu là ? propose 40 Super Pouvoirs et un livret d’accompagnement pour développer sa force intérieure.

A propos d’intelligence spirituelle, lire aussi :

Intelligence spirituelle ? Chouette, une nouvelle intelligence ! >
L’intelligence spirituelle, la nouvelle variable d’épanouissement >
Esprit ou mental ? Le point d’un vue du philosophe >

Mon panier
Votre panier est vide.

Il semble que vous n'ayez pas encore fait de choix.